L'Animal-Humain *Nouvelles dates"

Date : 1, 8, 15 et 22 mars 2024
Heure : 13h à 16h

contenu de la formation

Lors de l’écriture d’un texte littéraire, il n’est pas rare de penser le personnage comme un être flottant, autour duquel gravite un monde mat, lisse, inventé expressément pour servir ses besoins ou les besoins de l’intrigue. Pourtant les œuvres littéraires les plus riches mettent en scène des êtres singuliers qui utilisent tous leurs sens pour expérimenter le monde, s’y heurter. Ces personnages portés par une écriture du corps proposent des expériences inédites de l’humanité, confrontent le lecteur, la lectrice à l’altérité, les bouscule, les traverse, les rebute ou les captive. À travers eux, c’est l’expérience du corps de l’écrivain·e qui surgit.

Offert en quatre blocs de trois heures, cet atelier intensif vise à interroger les différentes manières de créer un personnage dont le rapport au monde est singulier, instinctif, enraciné, afin qu’il devienne une source d’inspiration pour son auteur·e et un être captivant à découvrir pour le lectorat.

objectifs

  • Décortiquer le rôle des cinq sens dans l’écriture littéraire.
  • Développer des schémas de pensées et des systèmes de valeurs originaux pour les personnages de fiction.
  • Explorer la place du corps dans l’espace tangible et dans l’espace littéraire.
  • Reconnaître ce qui lie l’animal et l’humain.
  • Reconnaître ce qui distingue l’humain de l’animal.
  • Développer différents outils pour donner accès à l’intériorité du personnage sans tenter de l’expliquer, de la justifier ou de restreindre l’interprétation du lecteur, de la lectrice.
  • Mettre en place des manières d’interpeler le lectorat et de le bousculer dans ses attentes, ses convictions et ses aprioris.
  • Entreprendre un carnet d’observation et en appréhender sa fonction littéraire.
  • S’assurer du maintien des singularités du personnage tout au long du texte.

Clientèle cible

Cette formation s’adresse tant aux écrivain·es novices que plus expérimenté·es, qu’iels aient ou non un projet en cours.

Coût

Membre : 87 $
Non-membre : 87 $

Veuillez noter que la valeur réelle de cette formation est de 577 $.

Lieu

1er mars à Culture Centre-du-Québec (formule hybride), 8 et 15 janvier en lignel, 22 mars à Culture Centre-du-Québec (formule hybride)
17600 rue Béliveau, bureau 201
Bécancour (secteur St-Grégoire)

Formateur

Audrée Wilhelmy

Biographie

Audrée Wilhelmy fait partie de la première génération d'auteurs québécois dont l'ensemble de la formation est consacrée à la création littéraire. Après un baccalauréat en création littéraire à l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et une maîtrise en écriture littéraire à l'Université McGill, elle publie la partie création de son mémoire (intitulé La Petite au moment du dépôt) sous le titre d’Oss. Le livre paraît en août 2011 aux éditions Leméac. En 2012, Oss est en nomination pour le Prix des libraires du Québec et finaliste aux Prix du Gouverneur général du Canada.

Son deuxième roman, Les Sangs, est rédigé dans le cadre d'un doctorat en études et pratiques des arts (UQAM). Parallèlement à l'écriture du roman, elle mène des recherches sur la fonction de l'image dans le processus d'écriture. Les Sangs paraît chez Leméac en août 2013 et est repris par les éditions Grasset & Fasquelle en mars 2015. Au Québec, l'ouvrage est finaliste aux Prix des libraires du Québec (2014) et au Prix France-Québec (2014), tandis qu'en France, il remporte ex aequo le Prix Sade (2015). Le texte est adapté au théâtre par Camila Forteza et Anneke Brier (mise en scène de Camila Forteza) en mai 2017 et par Jean-François Guilbault en juin 2018. En septembre de la même année, il paraît en espagnol sous le titre Las Sangres, chez Hoja de Lata, dans une traduction de Luisa Lucuix.

En janvier 2014, elle reçoit la bourse « écrivain » de la Fondation Jean-Luc Lagardère, remise pour la poursuite de son travail littéraire. Elle soutient sa thèse, intitulée L'image en amont du texte littéraire, en décembre 2015. Dès janvier 2016, elle poursuit ses travaux en recherche-création dans le cadre d'un stage postdoctoral à l'Université de Montréal. En octobre 2016, elle est reçue pour une résidence d'écriture à la Villa Médicis de l'Académie de France à Rome.

En décembre 2017, elle quitte le milieu académique pour se concentrer sur son travail de romancière. Parallèlement à l'écriture, elle se forme en photographie et pratique le portrait et la photographie d'art.

Son troisième roman, Le Corps des bêtes, est publié chez Leméac en août 2017 et aux éditions Grasset & Fasquelle en mars 2018. Elle y aborde plusieurs tabous tels que l'inceste et la polygamie en créant « une atmosphère nébuleuse, entretenue par les non-dits. » Le roman est pré-sélectionné pour le Prix des libraires du Québec, finaliste au Prix littéraire des collégiens, aux Prix SGDL Révélations de la Société des gens de lettres, au Prix France-Canada 2019 ainsi que pour le Prix du Roman d'Écologie 2019. Il paraît en anglais le 3 septembre 2019 sous le titre The Body of the Beasts chez House of Anansi Press, dans une traduction de Susan Ouriou.

En octobre et novembre 2018, elle est reçue comme écrivaine en résidence au Centre d'arts de Banff. Elle s'y consacre à l'écriture de son quatrième roman, Blanc Résine qui paraît en septembre 2019 chez Leméac. Finaliste au Prix des libraires du Québec 2020, ce roman prolonge la lignée de femmes qu'elle met en scène dans ses romans Oss et Le Corps des bêtes.

Elle publie en 2021 son cinquième titre Plie la rivière, chez Leméac éditeur. Elle crée également «L'Atelier: Exercice de vulnérabilité», un projet numérique pour lequel elle reçoit le prix Ambassadeur Web Télé-Québec, lors des Grands Prix de la culture Desjardins. Cette plateforme web regroupe les textes de nombreuses écrivaines sur leur pratique d'écriture, de même qu'un journal détaillé du processus de création de l'autrice.

À l'automne 2021, elle crée également les Presses du Bûcher, une maison d'édition consacrée à la production artisanale de livres d'artistes. 

En 2022, l'oracle littéraire Clairvoyantes, qu'elle a dirigé, est publié par la maison d'édition Alto. Ce jeu divinatoire qui « invite à utiliser le pouvoir symbolique des histoires pour observer sous un nouvel angle les défis, les rêves, le relations et les projets qui animent notre quotidien » rassemble quinze écrivaines et la photographe Justine Latour dont les oeuvres oniriques accompagnent les textes. À travers ce projet, Audrée Wilhelmy poursuit son engagement à mettre en valeur la voix des femmes artistes de toutes disciplines.


Inscription

Politique d'annulation

  1. Une confirmation de la tenue, de l'annulation ou d'un changement en lien avec votre formation vous sera envoyée par courriel.
  2. Culture Centre-du-Québec se réserve le droit d'annuler une formation si le nombre de participants est insuffisant ou en cas de force majeure.
  3. Un participant qui souhaite annuler son inscription doit aviser Culture Centre-du-Québec au moins 5 jours ouvrables avant la tenue de la formation, sans quoi les frais d'inscription lui seront facturés.
  4. Dans le cas où Culture Centre-du-Québec serait dans l'obligation d'annuler une formation, les frais d'inscription seront remboursés.