Faites connaissance avec Denis D'Amour

Arts visuels

Présentation

Les cœurs vivants 

Ce dernier intervient artistiquement en public afin d’amener l’art vers les gens.

Il y a toujours eu de l’art dans sa vie, qu’il s’agisse de sculpture, danse performative, masque, art naïf, etc. Cela sans qu’il ne soit nécessairement diplômé dans le domaine même s’il a suivi quelques formations. «L’art naïf, selon moi, reste quelque chose qui est autodidacte».

C’est pourquoi il intervient dans le paysage municipal au gré de ses envies, mais plus régulièrement depuis qu’il a obtenu, de la Ville de Victoriaville, une contribution financière pour son projet de diffusion et de médiation culturelle avec les citoyens.

On a ainsi pu le voir au Festival de la paix, où il a fait une intervention culturelle, de même qu’à Champ libre ainsi que les fenêtres qui parlent à Victoriaville. 

Avec son expérience dans différents domaines, dont l’intervention, il est sensible à la problématique sociale.

Avant de se rendre sur son lieu de médiation, il prépare quelques objets et créations puis va sur place, à la rencontre des autres, tout simplement. «J’y vais de façon spontanée. C’est un projet en itinérance qui permet de sensibiliser à l’art naïf», souligne-t-il. Et les gens, dans sa démarche, font partie du processus, invités à agir lors des médiations.


Bref, de nombreux projets chez lui, mais aussi dans sa municipalité, toujours en lien avec l’art.