Faites connaissance avec Marie-Aube Laniel

Arts visuels

Terra feminae, saules miyabeana vivants et cheveux de femme, 5 x 2 x 1.5 pieds, 2023.
  • Terra feminae, saules miyabeana vivants et cheveux de femme, 5 x 2 x 1.5 pieds, 2023.
  • Paruline à ailes dorées, fil de coton sur feuille d'asclépiade, 5 x 8 pouces, 2023.
  • Passé composé (In mémoriam), aubier de saule sauvage et de lilas, 76 x 72 x 62 pouces, 2023.
  • Rythme, saules sauvages, 51 x 50 x 5 pouces, 2022.

Présentation

Native de Maniwaki en Outaouais, Marie-Aube Laniel est formée en histoire et est spécialiste du développement culturel. Artiste multidisciplinaire, elle entreprend sa carrière en illustration, contes et danse.

Puis, elle prend un nouveau tournant en sculpture de matière entièrement biodégradable. Elle se forme ainsi auprès de maîtres vanniers québécois et français et réinvente ces techniques traditionnelles pour les incorporer à ses sculptures. Elle participe à de nombreux festivals de Land art un peu partout au Québec. Elle développe ses propres recherches sculpturales de Land art lors de résidences d’artistes et présente les résultats avec plusieurs expositions solos. En plus de parcourir le Québec pour la cueillette des plantes indigènes nécessaires à ses installations, elle cultive 19 variétés d’osier.

Par son art, elle communique l'impératif de réfléchir à des stratégies de limitation/réorientation de la croissance industrielle et de la consommation des biens manufacturés pour ainsi sortir du stéréotype du bonheur basé sur des besoins artificiels et briser le cercle de la liberté factice. Elle croit fermement qu'il est temps de mettre un terme à ces conceptions unidimensionnelles qui multiplient insécurité, inégalités et désengagement social, véritables rouages de la sixième extinction massive.