Une récolte d'archives sans précédent

29 octobre 2015

Déployée en 2014 par la Société d'histoire de Drummond (SHD), la campagne de sensibilisation au don d'archives Une famille deux cents histoires a permis des retombées exceptionnelles avec une récolte de 26 850 photographies, 15 mètres linéaires de documents, 5 h 07 minutes d'enregistrements vidéos transférés à partir de 65 bobines et vidéocassettes et 10 h d'enregistrements sonores.

Il s'agit là d'une collecte sans précédent pour l'organisme qui compile à ce jour une augmentation de 65 % de son achalandage.

«Nous avons précisément reçu 85 dons au cours des deux dernières années, comparativement à 25 en 2013. L'organisme connaît ses meilleures années en dons d'archives et d'achalandage», se réjouit Hélène Vallières, directrice de la SHD.

Une famille deux cents histoires avait pour objectif d'inciter la population à faire don de leurs archives personnelles avant que batte son plein le bicentenaire de Drummondville. Grâce à la participation financière de la Ville, d'une somme de 46 000 $, plusieurs outils promotionnels ont circulé et des projets créatifs ont vu le jour afin d'amasser le plus d'archives inédites possible. Parmi ces projets, on y retrouve un deuxième court-métrage composé d'extraits vidéo confiés durant ladite campagne. La représentation a d'ailleurs eu lieu au Cinéma Capitol mercredi dernier mettant ainsi un terme à Une famille deux cents histoires.

«Le montant octroyé par la Ville a également permis, entre autres, l'embauche d'une ressource qualifiée pour le traitement des archives recueillies, l'achat de matériel archivistique spécialisé, le transfert numérique de bobines d'archives, la création de dépliants ainsi qu'un autrecourt-métrage au début de la campagne», indique Mme Vallières.

La SHD souhaite assister au partage du court-métrage réalisé par Jérôme Boisvert du Studio Momentum sur les réseaux sociaux. Aux dires de la directrice et du président, Benoit Villeneuve, le don d'archives n'est pas simplement utile aux chercheurs, mais initie aussi de nombreux projets culturels. Cela permet surtout de «retracer et comprendre l'évolution de l'histoire quotidienne, sociale, culturelle, sportive et ouvrière de la région», précise-t-on sur le site web de l'organisme.

«Je me réjouis à l'idée de savoir que les générations futures qui nous succéderont pourront s'appuyer sur des archives abondantes qui leur permettront de connaître notre histoire. Tous ces dons sont en quelque sorte un legs», affirme le maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

Pour visionner le court-métrage, rendez-vous au www.youtube.com/watch?v=xc2XRLA1gMc&feature=youtu.be .

Source : L'Express