Julie Lambert soutient à sa façon le Noël des nôtres

30 novembre 2015

Pour une troisième année consécutive, la basilique Saint-Frédéric accueillera, le 6 décembre, une artiste qui réalisera une œuvre au cours des messes, au profit du Noël des autres. Il s'agit de Julie Lambert qui a accepté l’invitation de vivre cette expérience.

L'argile représente le médium de base de cette artiste bien connue dans la région. Puisque le projet de création dans le cadre d’une journée ne permet pas de compléter toutes les étapes, elle a choisi de présenter une œuvre déjà réalisée, bien qu’elle débutera la création d’une nouvelle à la basilique.

«La murale que j’offre fut réalisée au tournant de l’an 2000 et exposée au Musée des religions. C'est une œuvre importante que j'avais mise en réserve, mais le temps est venu pour moi de la laisser partir, car je me sens interpellée en ce moment. Ce tableau est un relief d’argile sur bois gravé, tout en couleur. Un diptyque, une pièce en deux panneaux, qui représente l’histoire de cette naissance célébrée à Noël», explique-t-elle.

La thématique du couple prend une place particulière dans l’art de Julie Lambert. La nouvelle sculpture qu’elle commencera à créer s’inspire de ce thème.

«Elle parlera du couple et de la naissance. La période de Noël place le couple et la famille au cœur de ce temps de réjouissance. L’histoire de Joseph et Marie, qui accueillent leur nouveau-né, me rejoint tout spécialement cette année puisqu'une de mes filles attend elle aussi un enfant», souligne l'artiste drummondvilloise.

Tout au long de la journée du 6 décembre et au cours du 13 décembre, les personnes intéressées pourront déposer leur offre dans une enveloppe et la pièce sera remise à la personne qui aura proposé le montant le plus important. (CGM)

Pour que Noël soit une fête pour tous

Le comité de bienfaisance St-Frédéric, allié avec celui d’Immaculée-Conception et de St-Majorique remet, à quelques jours de Noël, plus de 200 paniers en collaboration avec le Comptoir alimentaire. «Depuis plusieurs années nous faisons de cette activité un moment de festivité et de fraternité. Nous accueillons les gens tout au long de la journée en leur offrant du café et un léger goûter. Il faut savoir que nos paniers sont surtout destinés à des personnes seules», explique Pierre Boisvert, responsable du comité. C’est grâce à la générosité des paroissiens et de quelques organismes que le comité peut ajouter des bons d’aide alimentaire aux paniers de Noël.

Source : L'Express