Exposition d'Andrée-Anne Laberge : la maison dans tous ses états

25 octobre 2021

L’artiste victoriavilloise Andrée-Anne Laberge présente une exposition inédite au Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger jusqu’au 6 novembre.

Bien connue pour ses peintures à l’encaustique, Andrée-Anne Laberge surprendra les visiteurs avec une série de dessins présentés dans des boîtes lumineuses, plusieurs sculptures de petit format ainsi que des œuvres vidéo. D’entrée de jeu, le thème de la maison s’impose et se trouve exploré avec plusieurs médiums : collage, dessin, encaustique, mousse expansive, métal, branches et objets divers. Attrayantes par leurs formes et leurs couleurs dès le premier coup d’œil, les maisons d’Andrée-Anne Laberge ont aussi un côté inquiétant. À demi brûlées et écroulées, en déséquilibre sur le bord d’un socle, elles dévoilent leur intérieur abandonné et brisé.

Pour l’artiste, la maison est symbole de sécurité et de protection. Ainsi livré aux catastrophes extérieures et intérieures, l’espace domestique a perdu sa fonction d’abri et s’ouvre au regard de tous, montrant sa vulnérabilité. In medias res, le titre de l’exposition, fait référence à un procédé littéraire qui consiste à placer le spectateur au milieu d’une histoire, sans mise en contexte ni explication du passé. On reste songeur devant ces petites sculptures, cherchant à imaginer un avant et un après. Pour ce projet, Andrée-Anne Laberge s’est intéressée à la mémoire traumatique où le temps est suspendu, comme arrêté.

L’exposition au Centre d'art Jacques-et-Michel-Auger regroupe une vingtaine d’œuvres de petit format. De plus, le projet se poursuit dans un volet in situ où Andrée-Anne Laberge a radicalement changé l’échelle de son travail en investissant une véritable maison abandonnée à Ham-Nord. Cette installation peut être visitée les 30 et 31 octobre, de 11 h à 16 h sur le site de la Ferme brassicole La Grange Pardue, 261 Route 216, Ham-Nord, G0P 1A0. L’entrée est gratuite.

Toutes ces œuvres forment un corpus qu’Andrée-Anne Laberge a réalisé au cours des derniers mois dans le cadre de ses études de maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. 

L’exposition au Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger est présentée jusqu’au 6 novembre. La galerie est ouverte du mercredi au vendredi de 12 h à 17 h et le samedi de 13 h à 17 h. L’entrée est gratuite.