Diane Descôteaux s'illustre au Japon

12 février 2016

La poète classique et haïjin bonconseilloise Diane Descôteaux a récemment obtenu une mention honorable au 19e concours international de haïku du Mainichi Shimbun au Japon, une des récompenses les plus prestigieuses du milieu.

Près de 25 000 haïkus, composés par des hommes, des femmes et des enfants de 4 ans à 97 ans et provenant de 45 pays, ont été reçus. Seulement 69 personnes, incluant Mme Descôteaux, ont reçu un pareil honneur.

«Lorsque nous sommes sélectionnés, c’est toute une fierté d’abord pour soi, mais également pour la communauté haïkiste francophone à laquelle j’appartiens ainsi que pour ma région», exprime l'artiste qui a déjà obtenu deux autres mentions honorables en 2008 et 2009, puis un deuxième prix en 2011.

C'est un petit poème de trois vers traitant de l'hiver 2015 qui lui a valu cette mention.

«Être occidentale et se qualifier dans un genre littéraire minimaliste oriental est pour moi extraordinaire, d'autant plus pour un concours organisé dans le pays du Soleil Levant», affirme-t-elle.

Source : L'Express