Carré 150 : une première saison qui promet

11 septembre 2015

C'est une programmation étoffée que propose, pour sa première saison, le Carré 150 de Victoriaville. D'ailleurs, plusieurs ont pu en avoir un avant-goût jeudi soir lors du lancement officiel de la programmation 2015-2016.

Bon nombre ont profité de cette soirée pour visiter les lieux accessibles depuis une semaine maintenant. Dans la salle des frères Lemaire, un spectacle attendait les gens pour leur donner un aperçu l'offre culturelle proposée tout au long de la saison. La soirée était animée par Catherine-Lune Rollet.

La directrice du Carré 150, Roxanne Genest, était très heureuse d'accueillir les gens et de présenter le fruit d'un travail de six années, comme elle l'a expliqué. Elle a tenu à faire monter sur scène les membres du conseil d'administration, l'équipe permanente, celle d'accueil, la technique et les responsables de la construction du lieu afin de les remercier de leur soutien dans cette grande aventure.

Elle a annoncé que 1 300 personnes étaient devenues membres privilège cette année. «L'offre est bonifiée en théâtre, en danse. Il y en aura pour tous les goûts», annonce-t-elle en ajoutant qu'à ce jour, 34 000 billets avaient été vendus, ce qui représente 68% des ventes et près de 1 M $ en billets.

C'est Betty Bonifassi qui a lancé le bal de la soirée avec une chanson a capella avant d'en interpréter deux autres avec ses musiciens. Celle qu'on a connue dans sa prestation dans les Triplettes de Belleville sera au Carré 150 le 16 octobre pour présenter Chants d'esclaves, chants d'espoir.

Ensuite, on a pu voir un extrait de la pièce de théâtre pour adolescents présentée au Carré 150 en octobre, en collaboration avec le Parminou et la Commission scolaire des Bois-Francs. Grâce à ce partenariat, ce sont 1852 jeunes du troisième cycle du primaire qui pourront s'initier au théâtre avec Tomber en l'air.

Daran était aussi présent afin d'offrir un court extrait de son spectacle qui aura lieu le 22 avril et qui mélangera chanson, film et dessin.

Aussi, les spectateurs ont eu un aperçu du ballet Casse-Noisette qui sera présenté le 28 novembre par le Ballet Ouest de Montréal en collaboration avec l'école de danse l'Entre-Choc de Victoriaville.

Karen Young avait aussi accepté de faire partie de cette soirée d'ouverture. Elle était accompagnée de son guitariste Sylvain Provost et a emballé la foule avec ses deux chansons. Elle reviendra au Carré 150 le 19 février pour un hommage à Lambert, Hendricks & Ross.

Côté classique, le duo Fortin-Poirier a impressionné avec une prestation de piano à quatre mains. Les deux jeunes musiciennes offriront leur spectacle complet, intitulé 20 doigts et un piano le 23 janvier 2016.

La soirée s'est terminée avec une sympathique prestation signée Tire le Coyotte qui sera de retour le 13 novembre.

La programmation 2015-2016 proposera donc 20 spectacles d'humour, 18 en chanson, 5 de musique classique, 7 pièces de théâtre et 8 de variétés en plus du Jazz (3), Blues (4), la Scène 1425 et les populaires Grands Explorateurs.

Il ne faut pas oublier le Centre d'art Jacques et Michel Auger qui offrira au cours de la saison 4 expositions en art contemporain.

C'est donc à un lancement haut en couleur auquel les spectateurs ont eu droit, dans un lieu nouvellement ouvert et rempli de possibilités.

Quelques chiffres

Le nombre de spectateurs qui ont assisté à des prestations depuis 2010

Le nombre de spectacles présentés par Diffusion Momentum depuis 2010

Représentations au programme de la première saison du Carré 150 pour la saison 2015-2016

Source : La Nouvelle Union