L'étincelle de création récompensée lors du GalArt 2016

18 novembre 2016

Saint-Léonard-d’Aston, le 17 novembre 2016 – Culture Centre-du-Québec a célébré l’industrie culturelle centricoise lors de la 13e édition du GalArt qui s’est déroulé le 17 novembre dernier au tout nouveau « Chez Boris » à Saint-Léonard-d’Aston. Une dizaine de prix ont été remis dans les différentes catégories, dont le Prix Hommage qui a été attribué conjointement à Lise Laforce et Mario Courchesne, respectivement directrice générale et directeur artistique du Théâtre Belcourt de Baie-du-Febvre.

Le Prix Hommage


Mario Courchesne et Lise Laforce sont complices depuis toujours. Couple dans la vie comme au travail, ils s’impliquent dans la communauté culturelle de la région depuis plus de 30 ans. Ils ont fondé en 1983 une ligue d’improvisation pour Sorel-Tracy, Nicolet-Yamaska et Trois-Rivières. Ils la quitteront en 1988 pour travailler à la mise sur pied d’une école de formation théâtrale en fonction à Pierreville jusqu’en 1997 puis à Baie-du-Febvre jusqu’en 2015. Ce sont plus de 800 enfants et plusieurs adultes qui ont contribué aux 23 pièces de théâtre qui ont été montées à travers les années. Le couple est aussi à l’origine de la rénovation du Théâtre Belcourt qui est devenu un lieu de diffusion reconnu avec une programmation complète de spectacles d’artistes professionnels.

Les Prix aux artistes et aux organismes culturels

Le Prix Début de carrière professionnelle des Carrefours Jeunesse Emploi a été attribué à Sophie Chabot, pour son projet « DI ou id ? ».

Le Prix Arts de la scène Desjardins a été décerné au Chœur Voxalik, pour son développement fulgurant au cours de la dernière année.

Le Prix Arts visuels Télé-Québec a été remis à Annie St-Jean pour son projet de photographies « Porteurs d’utopies rurales : 2015-2016 ».

Le Prix Contes et légendes de la Société Saint-Jean-Baptiste Centre-du-Québec a été décerné à Jean-Pierre April pour ses livres « Contes, légendes et récits du Centre-du-Québec » et « Méchantes menteries et vérités vraies », duquel il a tiré un spectacle.

La 21e édition du Symposium des arts UV Mutuelle de Drummondville a été soulignée par la remise du Prix Diffusion.

Le Prix Littérature a été attribué à Maureen Martineau pour ses deux romans, son exploration de la nouvelle policière et son projet de médiation culturelle « Crimes dans nos bibliothèques ».

Le Musée des religions du monde a reçu le Prix Patrimoine et muséologie pour son exposition « Tu ne tueras point ».

Le Prix Initiative Jeunesse ALPHA Assurances, qui s’offre pour la première fois cette année, a été remis à Geneviève Labbé pour son projet de spectacle « La Rivière en toi », créée avec des jeunes de l’école secondaire Le Boisé de Victoriaville.

Le Prix Réseau Biblio CQLM a été remis à la Bibliothèque de Saint-Célestin pour le développement de son outil éducatif « Les mots de la bibliothèque ».

Un prix Coup de cœur du jury a aussi été décerné au musicien Kéven Fontaine-Paquet pour le leadership incroyable dont il a fait preuve dans la création du Chœur Voxalik. Ses qualités humaines font de lui un grand rassembleur et son amour indéniable pour la musique l’amène à partager cette richesse et à toucher le cœur des gens.

Soulignons qu’en tant que partenaire majeur de la soirée, Desjardins s’est associé aux œuvres-trophées. Chaque lauréat a donc reçu une œuvre-trophée Desjardins signée par l’artiste Andrée-Anne Laberge.

 
Mentions spéciales à un organisme de chaque MRC

Encore une fois cette année, une mention spéciale a été décernée à un organisme de loisir culturel, ou ayant un volet culturel, de chaque MRC afin de souligner leur apport à la vitalité culturelle de leur milieu. Les récipiendaires sont le Comité récréatif de Saint-Rosaire (MRC d’Arthabaska), la Chorale Cœurs Amis (MRC de Bécancour), le Chœur Bella Voce (MRC de Drummond), la Fête de la musique de Notre-Dame-de-Lourdes (MRC de l’Érable) et la Chorale les Semeurs de Joie (MRC de Nicolet-Yamaska).

La soirée

Animé par le comédien, directeur artistique et slammeur Pierre Luc Houde, le GalArt a mis de l’avant les talents d’artistes centricois de diverses façons à travers le décor hors du commun qu’offrait l’ancienne usine de chemises Nash renommée aujourd’hui Chez Boris. Pour soutenir l’animation, le percussionniste Sébastien Nannini a exécuté des performances musicales à partir d’objets hétéroclites retrouvés dans l’ancienne usine. Le comédien Jean-François Salem Lépine, qui a été engagé comme barman, a aussi mis son grain de sel dans l’animation de la soirée. Lors de l’accueil, un duo de danseurs formé de Guillaume "Ciel" Turgeon et Daniel "Artix" Bélanger ont ébloui les participants avec leurs danses électrisantes. Un adepte du steampunk, Alexandre Adam, est venu présenter ses créations. Un court intermède a aussi été agrémenté par une prestation du tromboniste Jean-Nicolas Trottier.

Le concept de la soirée et sa réalisation sont le fruit du travail d’un comité créatif bénévole formé d’artistes et d’artisans de la région qui ont mis leurs talents pour concrétiser l’ambiance industrielle chic de la soirée. Culture Centre-du-Québec désire remercier Martin Gauthier, Andrée-Anne Laberge, Cybel St-Pierre, Mélanie Grenier ainsi que les propriétaires des lieux, Denys Guévin et Nicole Campeau, pour leur apport indéniable à la soirée. Les capsules vidéo pour l’ensemble des mises en candidatures ont été réalisées par le vidéaste Carl Raymond.