Un Prix du gouverneur général pour l'artiste Luc Courchesne, administrateur du Musée de la Photographie Desjardins

3 mars 2021

L’artiste centricois originaire de Saint-Léonard d’Aston et Drummondville, Luc Courchesne, fait partie des lauréats des Prix du gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques. Il remporte ainsi un prix de réalisation artistique dans la catégorie des arts médiatiques. Le galeriste Pierre-François Ouellette, qui l’a mis en candidature, a dit de lui que « sa démarche le place au rang des créateurs-inventeurs qui ouvrent de nouvelles voies et qui balisent des pratiques destinées à prendre une ampleur extraordinaire à mesure que les nouvelles générations de créateurs investissent le champ de l’art numérique ».

Luc Courchesne est un pionnier des arts numériques. Des portraits interactifs aux expériences immersives, il crée des œuvres innovantes et engageantes qui lui ont mérité des récompenses prestigieuses comme le Prix Paul-Émile Borduas 2019 (Prix du Québec), le Grand Prix de la Biennale de l’ICC à Tokyo en 1997 ainsi que plusieurs mentions honoraires (1994, 1996, 2002) et l’Award of Distinction d’Ars Electronica (1999) à Linz en Autriche. Ses œuvres font partie de grandes collections dont celles du ZKM|Karlsruhe, de l’ICC (Tokyo), du Musée des Beaux-arts du Canada (Ottawa), du Centre canadien d’architecture (Montréal), du Musée d’art contemporain de Montréal, d’Hydro-Québec et de la Banque de Montréal. À ce jour, le travail de Courchesne a fait l’objet d’environ 200 expositions à travers le monde, notamment au Museum of Modern Art de New York (Projet 47, 1994), au National Art Museum of China à Beijing (2008) et au Power Plant à Toronto (1995). Diplômé du Nova Scotia College of Art and Design en 1974, puis du Massachusetts Institute of Technology en 1984, il a été l’élève d’Anthony Mann, de Michael Snow et d’Otto Piene. Il est un membre fondateur de Société des arts technologiques (SAT), professeur honoraire à l’Université de Montréal et membre de l’Académie royale des arts du Canada. C’est la Galerie Pierre-François Ouellette art contemporain qui le représente. 

L’équipe du MPD est très honorée de son implication en tant qu’administrateur du Conseil d’Administration. Sa grande expérience et ses judicieux conseils apportent énormément à l’expertise de l’équipe. Il s’agit d’une mention bien méritée et les Drummondvillois ne peuvent qu’être fiers de cette haute distinction. Bravo Luc!

Source : Jonathan Hugues Potvin, Musée de la Photographie Desjardins