Le fil de Chine de Sylvie Carole Turcotte (Sylca)

Arts visuels

AXART

au

AXART présente, du 25 mars au 2 mai 2021, l’exposition Le fil de Chine de l’artiste Sylvie Carole Turcotte, qui signe sous le nom d’artiste Sylca. Créée entre 2010- 2020, l’exposition Le fil de Chine regroupe des tableaux inspirés d’un voyage de l’artiste en Chine où elle concrétisa un rêve de jeunesse : marcher sur la Grande Muraille. Dans ses bagages, elle rapporte fibres, soies et journaux chinois qu’elle intègre dans ses créations inspirées de la nature.

Le commencement : le voyage en Chine

L’inspiration de cette collection provient du vif désir de l’artiste de visiter la Chine. Déjà, à cinq ans, la petite Sylvie Carole Turcotte, coiffée d’un chapeau fabriqué de papier journal, s’amusait à déambuler sur la muraille séparant le cimetière Saint-Pierre de la Petite rivière Noire à Drummondville. Elle clamait à tous qu’elle se dirigeait vers la Chine. Ce rêve d’enfant se réalisera en 2010 pour l’artiste qui ira marcher sur la Grande Muraille.

La poursuite : créer sous l’inspiration du voyage

L’exposition Le fil de Chine regroupe une quarantaine de tableaux créés entre 2010 et 2020 se déclinant  pour la plupart à l’acrylique sur toiles et à l’encre de Chine sur papier de riz. Dans ses bagages, Sylca a rapporté de Chine d’immenses tissus, des soies, des journaux chinois, des encres liquides et sèches, des pinceaux à calligraphie et de la poussière d’or. Sa démarche se caractérise par l’intégration de différentes fibres, textures et médiums à ses tableaux, ajoutant de la profondeur.

Pour l’exposition Le fil de Chine, l’artiste met à nouveau en scène les éléments de la nature. En s’attardant sur l’œuvre Lieu de méditation Tai Chi, le public pourrait croire qu’il sent, qu’il respire la terre. Les œuvres Fleuve Lijiang à Yangshua 1 et 2, nous invitent, quant à elles, à sentir le vent qui souffle. On peut même entendre les voix des personnages, posés le long des berges, des voix qui racontent l’exil. Finalement, le tableau Automne de Chine semble nous bercer avec le bruit de l’eau.

Le jour présent : l’œuvre « RONG NA »

L’artiste nous illustre, par son œuvre maîtresse « RONG NA », son interprétation de « Wuxing », les cinq éléments de la cosmologie chinoise qui décrivent les relations harmonieuses entre les cieux, la terre et les humains. « RONG NA » prend la forme d’un assemblage en 3D sous forme de boîte transparente incluant les cinq phases qui correspondent à ces cinq éléments : métal, bois, eau, feu et terre. 

L’artiste a su relever un défi de taille pour cette création : façonner une œuvre avec des matériaux recyclés tout en respectant sa facture artistique. Elle y a intégré des éclats de bronze, des bois de grève. La couleur rouge représente le feu ; le noir, l’eau ; les roches de rivière, la terre. Une grue orne la partie centrale de l’œuvre.

À l’intérieur de cette boîte transparente, des photos sont intégrées : une rencontre visuelle, par la photographie, avec les moments vécus en direct de Chine en 2010 par l’artiste. À travers cette réalisation, le public pourra, par ailleurs, découvrir une série d’œufs peints dont « Hongdàn » qui signifie « œuf rouge ».

Présenté par : Sylvie Carole Turcotte (Sylca)

Lieu :
AXART
Drummondville