Interdisciplinarité littéraire : le texte en voix, en corps, en scène

Date : 10 décembre 2021
Heure : 10h à 15h

but de la formation

Cet atelier constitue une initiation à la pratique des arts littéraires « hors le livre ». Il aura pour but de fournir les bases — en termes d’enjeux, de supports et de matériaux d’expression littéraire — afin que le participant puisse, au terme de cette introduction, commencer sa propre exploration de ce que cela implique d’utiliser un autre support que le texte imprimé pour sa création littéraire.

objectifs de la formation

  • Illustrer l’importance de l’interrelation entre un texte et son support (dans ce cas-ci, l’auteur du texte).
  • Identifier les différents systèmes de signes de la représentation et démontrer comment le corps en scène (et émetteur du texte) en fait lui-même partie.
  • Explorer les différentes opportunités créatives qu’offrent les technologies numériques.

contenu

Dans son abécédaire, Gilles Deleuze affirme qu’écrire, c’est pousser la langue jusqu’à la limite entre langage et silence, entre langage et animalité, entre langage et cri. À cette énumération de limites, on pourrait ajouter toutes celles qui circonscrivent les disciplines. Or la littérature doit s’ouvrir. D’une part, elle a beaucoup à apporter aux autres disciplines artistiques. D'autre part, elle gagne à participer à ce mouvement de décloisonnement des disciplines qui a déjà gagné nombre de pratiques artistiques.

Comment un artiste de la vidéo, du théâtre, des arts visuels ou de la performance et, inversement, comment un écrivain pourrait-il utiliser les liens qui existent entre la littérature et le cinéma, le théâtre, la musique, etc. pour créer des œuvres dans leur discipline respective ou, mieux encore, dans une discipline qui n’est pas la leur? C’est ce que cet atelier se propose d’explorer. À partir d’études de cas tirer du catalogue de productions de Rhizome, Simon Dumas propose une théorie « applicable » de la création interdisciplinaire tirée de diverses anecdotes et expériences survenues lors du travail sur Plus haut que les flammes, La vie littéraire, Le désert mauve et autres. 

Clientèle cible

Écrivains, poètes (performeurs ou non), intéressés par les formes alternatives de la création littéraire. Tout artiste intéressé à explorer des approches littéraires dans sa propre démarche artistique.

Coût

Membre : 35 $
Non-membre : 35 $

Veuillez noter que la valeur réelle de cette formation est de 140 $.

Lieu

Culture Centre-du-Québec
17600 rue Béliveau, bureau 201
Bécancour (Secteur St-Grégoire)

Formateur

Simon Dumas

Biographie

C’est alors que Simon Dumas complétait des études en littérature à l’Université Laval qu’il a cofondé Rhizome, un organisme voué à la recherche et à la création en matière d’expression littéraire hors du livre. C’était en 2000. Il en assure depuis lors la direction artistique. Par le biais de travail effectué au sein de cet obnl, il a présenté des spectacles interdisciplinaires de poésie dans des festivals d’arts numériques en Europe tel qu’Atomes au festival Les Transnumériques (Bruxelles, 2008), Para quedar / pour rester humain au festival Bains numériques (Paris, 2010) et Les duos transatlantiques, coproduit par Transcultures, au festival City Sonic (Mons, 2013). Pour La chute du piano — présenté à Québec en toutes lettres, à l’Escale du livre (Bordeaux) et au Mois Multi —, une coproduction de Rhizome et d’éclats (Bordeaux), il a co-écrit le texte, co-signé la mise en scène et conçu le dispositif vidéo interactif de la scénographie.

En plus des productions qu’il a pilotées pour le compte de Rhizome, Simon Dumas a mené à bien des projets personnels : trois spectacles dont Fade out, une installation, Chœur(s), et un court métrage, Projections, qui fut présenté au Rendez-vous du cinéma québécois en 2011. Tous ces projets reposant sur des prémisses littéraires.

Simon a fait paraître cinq titres de poésie Pastels fauves aux éditions du Loup de gouttière (2001), Petites îles de soif aux Écrits des forges (2003), La chute fut lente, interminable puis terminée aux éditions La Peuplade (2008) — finaliste au prix Alain-Grandbois — ainsi que Mélanie (2013) et Révélations (2016) aux éditions de l’Hexagone. Il a bénéficié d’une résidence d’écriture à Mexico en 2010 et d’une autre à Paris à l’automne 2014.


Inscription

Politique d'annulation

  1. Une confirmation de la tenue, de l'annulation ou d'un changement en lien avec votre formation vous sera envoyée par courriel.
  2. Culture Centre-du-Québec se réserve le droit d'annuler une formation si le nombre de participants est insuffisant ou en cas de force majeure.
  3. Un participant qui souhaite annuler son inscription doit aviser Culture Centre-du-Québec au moins 5 jours ouvrables avant la tenue de la formation, sans quoi les frais d'inscription lui seront facturés.
  4. Dans le cas où Culture Centre-du-Québec serait dans l'obligation d'annuler une formation, les frais d'inscription seront remboursés.