Des réalisations exceptionnelles récompensées lors du GalArt 2017

17 novembre 2017

Culture Centre-du-Québec a célébré le milieu culturel centricois lors de son traditionnel GalArt, qui s’est tenu le 16 novembre dernier à l’Espace Sophia. Cette 14e édition de l’événement a permis de récompenser des projets innovateurs, des réalisations exceptionnelles, des artistes de talent et des organismes dynamiques. Une dizaine de prix ont été remis dans les différentes catégories, dont le Prix Hommage qui a été attribué au sculpteur Pierre Tessier.

Le Prix Hommage

Né à Drummondville, Pierre Tessier est sculpteur professionnel depuis plus de 40 ans.  Les matériaux qu’il utilise sont variés, allant du bois au métal, à la pierre, au béton et au bronze. Créateur de plusieurs œuvres publiques, sa pratique artistique s’oriente surtout vers l’intégration de la sculpture à l’architecture et à l’environnement. Il a ainsi réalisé  plus d’une douzaine de projets majeurs de sculpture au Québec dans le cadre du programme d’intégration des arts à l’architecture (1%). 

Tenant compte du besoin d’assurer la diffusion d’une production d’œuvres de grand format, Pierre Tessier a créé et préside une corporation appelée « Mouvement ESSARTS ». Celle-ci vise à ouvrir son lieu de création, situé à Saint-Pie-de-Guire, autant au public qu’aux artistes. Depuis l’an 2000,  ESSARTS a reçu une vingtaine d’artistes internationaux et accueilli les œuvres de certains autres artistes québécois. Ceci a donné lieu et vie à un vaste parc boisé ouvert à l’année à tout public et où sont disséminées près d’une cinquantaine de sculptures grand format.

Parallèlement à sa carrière d’artiste et de gestionnaire d’un lieu de diffusion et de création, il milite activement depuis plus de 20 ans pour la représentation et la défense de droits professionnels des artistes en arts visuels au niveau national.

 Les Prix aux artistes et aux organismes culturels

Le Prix Début de carrière professionnelle des Carrefours Jeunesse Emploi a été attribué à l’ARTiviste Caroline Moreau, pour sa démarche entourant la création de « Code PLU », œuvre qui invite à la réflexion sur l’empreinte écologique de notre consommation alimentaire.

Le Prix Arts de la scène Desjardins a été décerné au Collectif Mia et Matéo, pour l’adaptation leur pièce de théâtre en spectacle pour les grandes scènes ainsi que sa présentation au Carré 150.

Le Prix Arts visuels Télé-Québec a été remis au collectif L’Escalier jaune pour leur projet « Consommer l’art », qui a permis la création d’une machine distributrice d’œuvres et sa présentation dans des lieux publics.

Le Prix Contes et légendes de la Société Saint-Jean-Baptiste Centre-du-Québec a été décerné à Richard Gamache pour son parcours de conteur et son travail de diffuseur à la Gamacherie de Norbertville.

Le parcours d’installations sonores du Festival international de musique actuelle de Victoriaville a été récompensé par le Prix Diffusion, afin de souligner ce bel exemple de médiation culturelle.

Le Prix Littérature a été attribué à Mathieu Fortin pour son roman Mathias, qui l’a amené à modifier son rapport à l’écriture et à prendre un tournant dans sa carrière d’écrivain.

L’archéologue Marie Fournier a reçu le Prix Patrimoine et muséologie pour la publication Pensez l’archéologie – Guide de connaissance et de sensibilisation à l’archéologie de la MRC Drummond.

Le Prix Initiative Jeunesse ALPHA Assurances a été remis à Annie St-Jean pour la conception et l’animation d’ateliers d’initiation à l’art contemporain présentés à l’école primaire d’Inverness, en plus de la réalisation d’une œuvre collective avec les élèves.

Soulignons qu’en tant que partenaire majeur de la soirée, Desjardins s’est associé aux œuvres-trophées. Chaque lauréat a donc reçu une œuvre-trophée Desjardins signée par l’artiste céramiste Emmanuelle Lessard.

Mentions spéciales à un organisme de chaque MRC

Encore une fois cette année, une mention spéciale a été décernée à un organisme de loisir culturel, ou ayant un volet culturel, de chaque MRC afin de souligner leur apport à la vitalité culturelle de leur milieu. Les récipiendaires sont la Société d’histoire et de généalogie de Victoriaville (MRC d’Arthabaska), le Carnaval de Gentilly (MRC de Bécancour), l’Ensemble folklorique Mackinaw (MRC de Drummond), le Comité de développement économique d’Inverness (MRC de l’Érable) et la Société historique de la région de Pierreville (MRC de Nicolet-Yamaska).

La soirée

Animé par le comédien Olivier Courtois, le GalArt a mis de l’avant les talents d’artistes centricois.  La chorégraphe Mireille Baril, accompagnée de trois interprètes, ont présenté un poignant numéro de danse sur la féminité. Le slameur Jean-Michel Fontaine a fait résonner l’Espace Sophia de ses mots cadencés. Autre maître de la parole, le conteur Marc-André Fortin avait quant à lui créé trois courts récits autour de la thématique de la soirée « Donne-moi le frisson ! ». Enfin, le Chœur Voxalik a aussi offert de mémorables numéros d’ouverture et de fermeture. 

 Source :

Andréanne Blais

Directrice générale

819 606-0313, poste 222

ablais@culturecdq.ca