Un rendez-vous unique avec Véronica Hidalgo

4 octobre 2017

Le premier Rendez-vous de la relève du Carré 150, présenté au cabaret Guy-Aubert le 19 octobre, mettra en vedette Véronica Hidalgo et ses quatre musiciens. Elle proposera un spectacle unique qui permettra aux spectateurs d'entendre où elle en est dans son évolution musicale.
Si au départ elle avait l'intention d'offrir, à parts égales, des compositions et des interprétations, elle a finalement décidé d'abandonner la plupart de ses compositions afin d'y aller vers des interprétations qui la représentent davantage à ce moment-ci de sa carrière musicale.
C'est qu'elle considère qu'elle a changé depuis ses compositions hindi-folk, qui datent un peu. Maintenant, elle tend vers une musique plus joyeuse et heureuse aux accents pop-funky-jazz. «J'écoutais déjà cette musique, mais je ne croyais pas que je pouvais la faire avec mon ton de voix», confie-t-elle. Mais au cours des derniers mois, avec ses musiciens (Étienne Perron, Cédric Martel, Jean-Christophe Carrette et Brian Quirion), elle se laisse davantage aller vers cette tendance qu'elle apprécie particulièrement. «Je voulais être vraie et je l'expliquerai au public», promet-elle.
En attendant, elle met tous ses efforts à la préparation du spectacle. «J'offrirai quand même quelques compositions, mais revisitées. J'ai réalisé que ma musique était un peu triste et ne mettait pas dans la «vibe» où je suis bien», raconte-t-elle.
Véronica est de retour à Victoriaville, elle qui avait quitté pour étudier à Montréal. Maintenant étudiante en arts et lettres au Cégep de Victoriaville, elle est très heureuse de son choix. D'ailleurs, elle est inscrite à la prochaine cuvée de Cégeps en spectacle, elle qui voulait depuis quelques années participer à ce concours. «J'avais beaucoup aimé Secondaire en spectacle», se souvient-elle. La jeune femme de 20 ans a aussi voulu s'engager dans son école et s'occupe donc de la radio étudiante, n'étant jamais très loin de la musique…
Après le 19 octobre, ses efforts iront à la préparation d'un EP avec de nouvelles compositions. Elle croit qu'elle ne fera pas d'autres spectacles  pour un bout, portant ses efforts à la composition de chansons qui lui ressembleront à ce moment. Le spectacle du Carré 150 sera donc une occasion de la voir et de l'entendre avant cet arrêt.
Pour ce qui est des concours, Véronica fera une pause de ce côté aussi. Après «La Voix», elle s'est inscrite à d'autres concours, sans succès. «J'ai eu des refus et je comprends pourquoi maintenant. Je n'étais pas dans le bon genre», croit-elle
Contente de pouvoir montrer aux spectateurs qu'elle évolue, elle espère que ceux-ci la suivront dans sa démarche musicale.

Source : La Nouvelle Union