Un concert authentique de voix d'expérience

10 mai 2017

Les 34 choristes du Chœur du temps présent ont su émouvoir les spectateurs réunis au Cabaret Guy-Aubert du Carré 150 de Victoriaville, mardi soir, lors de leur premier concert.
Dirigé par Suzanne Lainesse, ce chœur a comme particularité d'être formé de chanteurs âgés entre 70 et 90 ans. C'est Suzanne qui a monté ce projet, elle qui voulait sortir les personnes du troisième âge de leur isolement et partager son amour de la musique et des mots. Pour cela, elle a obtenu une bourse provenant de l'entente entre le ministère de la Culture du Québec et la Ville de Victoriaville. C'est ainsi que «Je chante donc je suis» est né.
Depuis l'automne dernier, les choristes se sont rencontrés à 20 reprises (2 heures à la fois) pour apprendre la dizaine de chansons qui ont été présentées mardi soir devant une foule conquise. Le chœur a su relever le défi lancé par la directrice d'interpréter des chansons provenant du répertoire actuel. «Nous avons travaillé sans partition et il n'y a pas eu d'auditions. Tous étaient bienvenus», a indiqué Suzanne Lainesse.
Les aînés ont répondu aux attentes de leur directrice et ont rendu avec authenticité les chansons proposées. De «C'est combien» de Fred Pellerin en passant par «Lac Bijou» de Zachary Richard jusqu'à «Quel est mon âge?» de Suzanne Lainesse, les choristes ont embarqué dans l'aventure musicale proposée avec ferveur même si le répertoire ne leur était pas nécessairement familier et qui abordait les thèmes contemporains comme  la surconsommation et la violence ou encore parlaient d'amour ou plus légèrement, de la température. Ils étaient accompagnés au piano par Mélie Caron et au quatro par Danys Levasseur (pour une chanson).
Ils se tenaient bien droit devant la foule et ont offert avec aplomb les chansons. Ils se sont même prêtés à une petite mise en scène qui a notamment amené un couple à valser. De belles voix d'expérience, dirigées avec aplomb et finesse ont donné un résultat impressionnant et des choristes fiers du travail accompli. «Nous avons travaillé très très fort et on a eu du plaisir aussi. «J'ai toujours su qu'ils y arriveraient même si c'était un sacré boulot», a mentionné à la foule Suzanne Lainesse.
Ce projet aura une suite. En effet, la directrice musicale a appris mardi après-midi et a annoncé lors du concert que l'entente avait été renouvelée pour 2017-2018. Les choristes auront donc la chance de continuer leur expérience musicale.

Source : La Nouvelle Union