Un 50e coloré et éclaté pour la Maison des arts

21 avril 2017

L'année 2017 marque les 50 ans de la Maison des arts Desjardins Drummondville et cette année anniversaire ne passera pas inaperçue si l'on se fie aux activités qui «popperont» ponctuellement ici et là, dont le point culminant, un événement de plus grande envergure se déroulant sur deux jours, les 8 et 9 septembre.
Cette programmation éclatée, colorée et empreinte d’exclusivités et de concepts inédits propose des activités rejoignant tous les groupes d’âge, les nostalgiques, comme la nouvelle génération.
«On voulait un grand événement où on "popperait" la culture dans toutes ses déclinaisons. Un événement coloré, jeune, festif, rassembleur, mémorable, avec des activités extérieures, intérieures, des spectacles gratuits et payants. C’était clair pour nous que la Maison des arts allait exprimer toute l’essence de sa mission : rendre les arts accessibles à tous, du plus petit au plus grand. Ce sera aussi l’occasion de faire un clin d’oeil amusant au passé, démontrer que nous sommes bien ancrés dans le présent et surtout, de regarder loin devant!» a souligné Marie-Pierre Simoneau, directrice générale et artistique, emballée de partager le fruit d'un travail d'équipe amorcé en 2014.

La diversité au rendez-vous
C'est donc sous la signature originale et rassembleuse «Pop ta culture» que les festivités se dérouleront. Celles-ci seront lancées le 8 septembre dès 18 h à l’avant de la Maison des arts. Les gens seront invités à se restaurer à l’espace-bar ou dans l’un des food trucks présents sur place tout au long du week-end.

Le coup d’envoi sera donné en grande pompe à 20 h 30 avec le spectacle extérieur gratuit, «Hommage musical à l’Expo 67», présenté par le groupe Les Requins. Pour les friands de l’époque, ce quintette énergique s’assurera de faire revivre les belles années avec un hommage aux chansons rétro comme Twiste et chanteLe Yaya et Les boîtes à gogo. La soirée idéale pour danser et lâcher son fou!
Pour terminer le tout de façon grandiose, vers 22 h, le ciel s’illuminera de mille couleurs avec un feu d’artifice propulsé par Concept Pyro D.T. La trame musicale a été inspirée des artistes ayant foulé les planches de la salle de spectacles au cours des cinq dernières décennies.
Le lendemain, le 9 septembre, la journée débutera sur le coup de 10 h avec un grand rassemblement extérieur intitulé Yoga Pop. Organisée par M & V amie Lolë et dirigée par la professeure drummondvilloise Perrine Marais, cette activité hors du commun à la Maison des arts se déroulera dans une ambiance musicale zen assurée par la chanteuse Shyre. Le coût de l’activité : 30 $ incluant t-shirt, tapis… et bien-être.
Les familles seront par la suite conviées à participer à un bel après-midi d’activités gratuites prévues pour elles de 13 h 30 à 17 h. Au programme : théâtre de rue et animation par les personnages déjantés d’Espace Forain, création d’une fresque urbaine géante avec l’artiste Samuel Boutin, grand tintamarre et contes sous les arbres. Les divers organismes résidents de la Maison des arts participeront aussi à certains spectacles et activités.
Les festivités culmineront avec un grand spectacle de variétés, présenté dans la salle Léo-Paul-Therrien et créé exclusivement pour l'occasion. Avec son titre évocateur «Champagne, pogos et tuxedo» et étant animée par les comédiens Léane Labrèche-Dor et Mickaël Gouin, cette soirée sera assurément divertissante. Accompagnés d’un house band, Mickaël et Léane ont reçu carte blanche pour concocter ce spectacle qui s'annonce éclaté.
«On a voulu faire une espèce d'hommage aux 50 ans, mais de façon absurde, donc on va présenter quelque chose qui peut ressembler au Late night show, mais d'une façon encore plus éclatée  avec des stands ups, des sketchs, des prestations musicales, de la danse. Les numéros seront présentés tant sur scène que sur écran. Ce sera une grosse soirée de fun», ont-ils expliqué, sans vouloir dévoiler tout de suite le nom des artistes invités.
Le public est invité à s’habiller chic pour l’occasion.
Après le spectacle, l’Espace Soprema se transformera en piste de danse géante pour s’amuser et «popper» le champagne en compagnie de DJs! Le coût du spectacle : 40 $ et 20 $ pour les étudiants.
Cinquante ans signifient aussi grandes amitiés tissées au fil des ans avec des artistes qui sont passés des dizaines de fois à la maison, qu'ils soient originaires d'ici ou non.  
«Nous les faisons donc ressortir de la programmation comme spectacles du 50e», précise la directrice générale.
On a qu'à penser à Stéphanie Bédard, Kaïn, Isabelle Boulay, Fred Pellerin, Alexandre Da Costa, Brigitte Boisjoli et Louis-José Houde.
Une exposition qui sort du cadre

Par ailleurs, tout l’été, la Galerie d’art Desjardins invite la population à admirer l’exposition de l’artiste José Luis Torres et l’oeuvre créée de toutes pièces pour le 50e sur la façade extérieure de la Maison des arts. L’accès est gratuit.
Une exposition de photos prises sur le vif lors du passage sur scène de plusieurs artistes sera également en montre dans l’Espace Soprema. Ces photos ont été sélectionnées dans la collection 98-99 du photographe André Clermont.
Un corridor commémoratif interactif
Finalement, dès septembre, la rue Cockburn, entre le boulevard Saint-Joseph et la Maison des arts, se transformera en corridor commémoratif interactif. Trente oriflammes y mettront en lumière les artistes qui ont défilé sur cette scène depuis 50 ans. Une application mobile permettra, tout au long du parcours, de découvrir l'histoire de l'organisation.
Les billets pour le Yoga Pop et le spectacle en salle seront en vente aux membres Privilège le mercredi 3 mai à 11 h 30 et au public le vendredi 5 mai à 11 h 30 au artsdrummondville.com, en composant le 819 477-5412 ou directement à la billetterie.

Source : L'Express