«Notre objectif est que ce soit la fête»

4 septembre 2017

«Ça me retrousse les poils sur les bras de voir qu'on m'ait choisi pour créer et animer le spectacle du 50e de la Maison des arts Desjardins Drummondville.»

Jamais Mickaël Gouin se serait douté un jour monter sur les planches de la salle de spectacles de sa ville natale et encore moins d'être à la tête d'un grand spectacle de variétés soulignant un anniversaire important.
«J'ai été placier pendant quatre ans à la Maison des arts, à l'époque le Centre culturel, quand j'avais environ 17 ans. Je regardais les artistes sur scène et ça me faisait rêver, car je me disais peut-être qu'un jour ça serait moi qui serais à leur place. Mais là, c'est encore mieux, on m'a choisi pour faire un spectacle hommage», raconte au bout du fil l'artiste de 34 ans.
Aux côtés de sa copine, la comédienne Léane Labrèche-Dor, Mickaël, qui avait carte blanche, a concocté une soirée des plus éclatées et très comique, comme en témoigne le nom du spectacle : Champagne, pogos et tuxedo.
«Ce sera un spectacle modeste, sans prétention, mais avec un côté glam et avec du gros fun, lance-t-il. Notre objectif est que ça soit la fête et je pense que les gens ne seront pas déçus et ne se tanneront pas. On a réussi à réunir une belle gang de niaiseux!»
Ce spectacle, qui réunira une vingtaine d'artistes, se veut une occasion de se remémorer les faits saillants des 50 dernières années de la Maison des arts. Il s'agit aussi d'un regard artistique vers l'avenir avec des artistes et jeunes vedettes de l'heure qui marqueront les 50 prochaines années.
Brigitte Boisjoli, Marko Métivier, Jérémy Demay, Bernard Fortin, Pier-Luc Funk, Julien Lacroix, Ève Landry, Debbie Lynch-White, Mackinaw et La famille Ouellette se succèderont sur la scène. Au menu : sketchs, capsules vidéos et performances.

«Ce sont tous des artistes originaux et drôles, qu'on ne connait pas nécessairement, mais qui avaient tous envie de participer à un tel spectacle pour faire lever le party. Je ne veux pas trop en dévoiler, mais je peux dire que Brigitte rendra hommage en chanson à plusieurs artistes qui sont venus au fil du temps à la Maison des arts. Pour ceux qui connaissent l'émission SNL Québec, eh bien, on va reprendre la formule du bulletin de nouvelles durant lequel on fera des blagues sur différentes anecdotes des 50 dernières années. Aussi, Léane et moi ferons un numéro de stand-up», explique Mickaël.
Ce sera donc un deux heures de pur plaisir, si l'on se fie au principal concerné.
«Et si le fun pogne, ça se peut qu'on déborde! On a envie de dire merci aux gens d'être aussi fidèles envers la Maison des arts.»
Le comédien drummondvillois est comme un poisson dans l'eau, lui qui gravite autour des arts de la scène depuis près de dix ans.
«C'est naturel pour moi de monter un tel show. Je suis habitué, notamment avec mon expérience d'auteur à SNL Québec.»
Et comment c'est travailler avec sa copine?
«Nous sommes habitués de travailler ensemble et c'est simple. Il faut dire qu'avant d'être un couple, on a été ami pendant sept ans. Ce qui nous a unis, c'est notre univers commun et notre style d'humour qui est pareil.»
«C'est drôle et plate à dire, mais une chance qu'on a ce projet, car présentement, ce sont les seuls moments qu'on a ensemble!» poursuit-il en rigolant.
Champagne, pogos et tuxedo se tiendra le 9 septembre à 20 h.

Source : L'Express