Nancy Shaink invite les gens à Franchir le portail

12 mai 2016

Toute la population est invitée au vernissage de l'exposition de Nancy Shaink qui s'intitule Franchir le portail : identité, traces et mémoire de l'art funéraire et qui aura lieu, le 18 mai à 18 h, à l'église Saint-Christophe-d'Arthabaska à Victoriaville.

C'est le résultat de plusieurs mois d'efforts qui pourra alors être apprécié. Il s'agit d'œuvres réalisées dans le cadre d'un projet financé par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), la Ville de Victoriaville, la défunte CRÉ et quelques partenaires du milieu.

L'exposition se tient avec un peu de retard puisque l'artiste a un horaire très chargé depuis quelque temps. En plus d'un nouvel emploi, elle s'est lancée dans un doctorat en théologie pratique. Ainsi, au lieu de février, comme ça devait être le cas au départ, l'exposition se tient en mai.

Franchir le portail…, c'est 12 œuvres réalisées sur des panneaux de bois qui intègrent des frottis faits sur des monuments funéraires de la région par des participants au projet. Des techniques mixtes ont été utilisées pour la conception des œuvres et Nancy a pu bénéficier de l'aide d'une entraîneure, Reine Bouthat, pour l'appuyer dans sa démarche artistique. «En fait, elle a réalisé avec moi 4 des 12 panneaux», précise Nancy Shaink.

Ce projet lui aura permis d'améliorer sa technique d'intégration, mais aussi d'amener des gens dans les cimetières (pour faire les frottis). «C'est intéressant d'avoir une idée et de la concrétiser. J'ai pu voir une évolution dans les panneaux», apprécie-t-elle.

Ceux qui n'auront pas la chance d'assister au vernissage, les panneaux resteront dans l'église le samedi 21 mai entre 13 h et 16 h et le dimanche de midi à 15 h. Ensuite, l'exposition se déplacera à la Fabrique Sainte-Victoire et à l'Atelier, galerie d'art rue Notre-Dame à Victoriaville. L'artiste sera présente.

Source : La Nouvelle Union