Les Offrandes : trois artistes se lancent dans une première création multidisciplinaire en téléprésence

12 octobre 2017

Les artistes Isabelle Clermont, Danys Levasseur et Maria Juliana Vélez présenteront «Les Offrandes»,  une performance inédite, le 19 octobre à 20 h 30. L’œuvre sera créée et présentée simultanément au Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger de Victoriaville et au Centre culturel Pauline-Julien de Trois-Rivières grâce au dispositif de téléprésence scénique du réseau Scènes ouvertes.
D’abord initié par les artistes Isabelle Clermont et Danys Levasseur, le projet s’est développé avec la mise en place du réseau Scènes ouvertes qui permet d’explorer de nouvelles formes de collaboration artistique entre les créateurs et le public de tous les coins du Québec. Plus qu’une simple performance devant public à Victoriaville, Clermont et Levasseur poussent l’audace un cran plus loin en impliquant la danseuse d’origine colombienne Maria Juliana Vélez qui performera sur scène à Trois-Rivières. Les trois artistes auront tous leurs sens en éveil pour être ensemble malgré la distance, reliés en temps réel par le biais de flux vidéo et sonores.

Durant une courte résidence de création au Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger, Clermont et Levasseur élaboreront une œuvre sonore et visuelle immersive qui prendra la forme d’une série de tableaux laissant place à l’improvisation musicale. Ces tableaux constituent un canevas où les trois artistes interagiront simultanément avec leur arsenal sonore, gestuel et visuel.

À propos du réseau Scènes ouvertes
Le 18 septembre dernier, la Société des Arts technologiques (SAT) inaugurait Scènes ouvertes, un réseau de 19 lieux de diffusion culturels connectés à travers le Québec. Aboutissement de plusieurs années de recherche, la connexion est rendue possible grâce à un nouveau dispositif de téléprésence scénique conçu pour partager des savoirs et des initiatives créatrices sur tout le territoire québécois, permettant aux régions d’initier et de développer des collaborations et des projets.
La Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, par le biais du Centre culturel Pauline-Julien et le Carré 150, via le Centre d’art Jacques-et-Michel Auger, permettront ainsi aux artistes et aux publics des deux villes de découvrir pour une première fois cette innovation qui allie la technologie à la dimension humaine de l’expérience créatrice.