Le Théâtre du Coq propose un été «Triple Sec»

3 mai 2017

Le Théâtre du Coq accueille une nouvelle équipe de créateurs dans le cadre de sa programmation estivale 2017. En effet, durant tout l'été, vous pourrez voir sur scène les comédiens du Théâtre du 2X4 dans la comédie «Triple Sec». Écrite par l’auteur Maxime Champagne, cette comédie sur les liens filiaux parfois tortueux sera présentée tout l’été du 6 juillet au 26 août 2017.
Synopsis: C'est le branle-bas de combat chez les enfants Drapeau. Pour une fois, personne ne pourra les traiter d'égoïstes ou d'enfants gâtés: ils vont organiser, à grands frais, une surprise pour la retraite du père. Tout devra être parfait, dans les temps, à leur goût. Mais voilà, au jour prévu, la surprise ne sera pas celle tant attendue. Rien ne pourra arrêter l'avalanche de surprises, de révélations et de coups bas qui va leur tomber sur la tête.

Cette comédie, présentée du jeudi au samedi à 20h, est mise en scène par Jean Belzil-Gascon et interprétée par Benoît Arcand, Marion Barot, Caroline Bélanger et Jérémie Desbiens, dans une scénographie d’Odile Gamache.

Il est possible de réserver des billets dès maintenant ou obtenir plus d’informations en appelant au 819-336-6556 ou en consultant le www.theatreducoq.ca. Le coût du billet régulier est de 27,50$ +tx, de 24,50$ +tx pour les 25 ans et moins et de 25,50$ +tx pour les groupes de 10 personnes et plus. Notez que la salle est climatisée.

Un retour à Ste-Perpétue pour Benoît Arcand

Le comédien Benoît Arcand effectue un grand retour sur les planches du Théâtre du Coq. Il y a fait ses débuts, en 2010, dans la production «Pour faire une histoire courte», lors de la grande ouverture du Théâtre du Coq. Nous avons également pu le voir ici même dans «Trois requins dans l’eau chaude» (2012) et dans «Une fois au chalet» (2013).

Il co-fonde, en 2014, la compagnie Théâtre du 2X4 avec laquelle il poursuit son aventure de comédies estivales. Très heureux de son retour dans la région, il nous avoue que «c’est comme revenir aux sources, à ses premiers amours. J’ai fait mes débuts à Sainte-Perpétue. J’ai vécu mes premières expériences de scène ici et la proximité avec le public rend ça encore plus spécial. En plus, nous avons déjà joué ce spectacle ailleurs et nous savons qu’il est très efficace et drôle.»

Source : Le Courrier Sud