Le quotidien du peuple innu

4 juillet 2017

Le Musée populaire de la photographie (MPP) propose tout l'été une saisissante plongée photographique dans le quotidien du people innu.
Tirées en grande partie des collections de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), les 17 photographies de l'exposition Matshinanu – Nomades illustrent sans complaisance le rapport étroit qui unissait l'un des derniers groupes nomades en Amérique du Nord à son environnement.
Guidée par les images et puisant dans sa propre expérience, l'auteure innue Joséphine Bacon a créé un texte sensible et poétique pour chacune des photographies. Ces poèmes inédits, qu'elle décrit comme des «haïkus innus, des images dans sa langue» forment la trame de cette rencontre intimiste et touchante.
Aucune mise en scène n'est à l'origine des clichés sélectionnés; la rencontre avec l'autre se fait simplement, sans artifice. On y découvre avec émotion une nation tiraillée entre son mode de vie nomade traditionnel et une vie plus moderne et sédentarisée.
Soulignons que pour cette exposition, l'audioguide est disponible en trois langues (français, anglais et Innu).
L'exposition se déroule jusqu'au 3 septembre.
Des photos de la relève
Parallèlement, pour une deuxième année consécutive, le MPP propose Le monde en image du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD). Cette exposition découle du Concours intercollégial de photo qui a pour objectif d'encourager la relève ainsi que de favoriser la production et le partage d'œuvres artistiques ou documentaires de qualité.
Pour l'édition du concours 2016-2017, 1291 photos ont été soumises par 315 élèves provenant de 62 établissements collégiaux.

Les visiteurs du Musée de la photo pourront admirer quelques-uns de ces clichés jusqu'au 3 septembre. (CGM)

Source : L'Express