Le quai de Sainte-Angèle accueille « Les prises d'Angèle » de l'artiste Joanie Pépin

12 juin 2019

La nouvelle va se rependre vite, un achigan de 5’ de long a été pris sur le quai de Sainte-Angèle le 24 mai.  Et oui, ce n’est pas une histoire de pêche.  Cinq sculptures représentant des poissons sont fixées à 12 pieds sur les lampadaires du quai. Cette œuvre, signée Joanie Pépin, une artiste sculpteur de Bécancour, s’intitule « Les prises d’Angèle ».

Ces sculptures, faites d’aluminium et d’impression numérique sur vinyle, et mesurant de quatre à six pieds chacune, seront visibles pour une période minimum de 1 an.

Joanie Pépin définit son oeuvre, qui a demandé huit mois de travail, comme un projet d’art public qui pourra être vu de tous et qui donnera une dimension artistique à ce lieu de festivité qu’est le quai de Sainte-Angèle. Pour l’artiste, « Les prises d’Angèle » se veulent une belle opportunité de mettre à l’avant-scène les arts visuels dans la Ville de Bécancour et de mettre en valeur  la passion de la pêche qui conserve une place de choix dans ce lieu très prisé pour ce sport.

L’artiste a suivi une formation avec le sculpteur de renom Pierre Tessier pour bien l’outiller dans ce projet d’envergure avec le programme de perfectionnement individuel de Culture Centre-du-Québec.

C’est aussi l’occasion de suivre le progrès d’une artiste bien de chez nous qui a le vent dans les voiles et plusieurs autres projets en tête !

La création de cette œuvre a été rendue possible grâce à l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la Ville de Bécancour. L’artiste tient également à remercier ses autres partenaires, soit Duo Énergie graphique / Lettreur Nord-Sud et Les Paniers P & P inc., et désire souligner l’appui de Culture Centre-du-Québec.