La grange Fleury au pays des miroirs

27 juin 2016

Pour sa 29e saison, le théâtre de la grange Fleury, voisin du Musée Laurier, présentera Chloé et Zoé au pays des miroirs. Cette pièce, destinée à tous les enfants de 4 à 12 ans qui aiment rire et s’amuser, sera présentée du 11 juillet au 5 août , du lundi au vendredi, à 10 h et à 14 h.

Cette pièce, une création originale de Linda Pinard, sera interprétée par Émy Drolet, Noémie Durand et Ariane Lacoursière. Elle raconte l’histoire de deux jeunes soeurs, Chloé et Zoé, qui se chamaillent constamment. Dû à son mauvais comportement, Chloé devra nettoyer le débarras de son étrange voisine Madame Popoff. Cette dernière y cache un objet bien magique qui emportera Zoé au pays des miroirs. Tous les personnages aideront Chloé à retrouver sa soeur. Toutefois, sans l’aide du public, la mission serait impossible. Aussi tous les enfants de la région sont invités à venir en aide à cette famille pour que celle-ci puisse à nouveau être réunie!

Les jeunes sont donc attendus en grand nombre, beau temps mauvais temps, pour venir vivre une aventure amusante avec des personnages abracadabrants. La rigolade et la créativité seront au rendez-vous. L'admission est de 2 $ par personne. Comme toujours, chaque représentation sera précédée d’une séance de maquillage. Pour plus d’informations ou pour des réservations (pour les groupes de plus de 10 personnes), il suffit de composer le 819-357-8655 ou d’écrire à l’adresse secretariatmlaurier@videotron.ca.

Aussi, en lien avec la pièce, les enfants seront invités à venir réaliser des batiks sur papier, les 27, 28 et 29 juillet après la représentation de 14 h, au coût de 5$ par enfant. Pour participer, il faut réserver une semaine à l’avance aux coordonnées mentionnées ci-dessus. Il est à noter que les enfants de 7 ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte et que l’activité sera d’une durée d’une heure et demie environ.

Finalement, il est important de souligner la contribution financière de la Société St-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec à cette activité jeunesse et familiale.

Source : La Nouvelle Union