La fin du romantisme et le début du 20e siècle en musique avec l'OSD

8 juin 2017

Pour la saison 2017-2018 de l'Orchestre symphonique de Drummondville (OSD), Julien Proulx, chef et directeur artistique, a concocté une programmation qui transportera le public à la fin du 19e siècle avec deux concerts de musique romantique, et au début du 20e siècle, avec une représentation plus jazzée et une autre de musique française.
«Quand on prépare une saison, ce qui est difficile, ce n'est pas de trouver des pièces mais de le choisir à travers l'immensité du répertoire. Évidemment, on aimerait ça faire 20-25 concerts, mais il y en a juste 5 cette année. J'ai donc décidé d'axer la saison sur la fin du romantisme et le début du 20e siècle», indique M. Proulx.

En ouverture de saison le 12 octobre prochain, pleins feux sur le violon avec Natalia Kononova, violon solo de l'OSD depuis 12 ans, qui présentera le festif concerto que Glazounov composa en 1905. Puis, l’orchestre interprétera la colossale et très romantique première symphonie de Sibelius, composée quelques années plus tôt dans une Finlande encore assujettie à l’Empire russe.
«On ne fait pas souvent le répertoire de Sibelius et pourtant, il est fantastique. Il est très lyrique et dramatique en même temps.»
Au programme du deuxième concert du 9 novembre, Mathieu Lussier, chef associé des Violons du Roy, présentera avec passion son répertoire de prédilection empreint d’élégance et de raffinement avec des œuvres de Mozart, Gossec, Weber et Jean-Chrétien Bach. L’OSD accueillera aussi Mathieu Harel, bassoniste à l’OSM, qui fera découvrir cet instrument de la famille des bois.
Puis, attendu chaque année, le concert de Noël se tiendra le 14 décembre en compagnie de la chanteuse Émilie-Claire Barlow et de ses musiciens. Pour l’occasion, les sonorités enveloppantes de l’orchestre se marieront aux harmonies et aux rythmes du jazz afin de faire vivre au public une soirée mémorable, promet-on.
«Les arrangements musicaux d'Émilie-Claire Barlow sont vraiment bien faits et exploitent beaucoup les couleurs de l'orchestre. Vous allez pouvoir entendre beaucoup les bois et les cuivres», laisse entendre M. Proulx, rappelant qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un doctorat en musique classique pour pouvoir apprécier les concerts de l'OSD.
Au programme du quatrième concert, le 15 février 2018, le public entrera dans l’univers fascinant des Six, groupe de compositeurs français de l’entre-deux-guerres. Leur musique, à la fois raffinée, drôle et sensuelle, saura à coup sûr séduire. Comme à l’habitude, l’OSD réserve pour ce concert de février quelques surprises théâtrales.
Enfin, au concert de clôture du 19 avril, l’OSD terminera sa saison au son du romantisme allemand avec la plus lumineuse des symphonies de Brahms et la tourmentée ouverture Coriolan de Beethoven. Le public aura également le plaisir d’entendre le charmant Double concerto de Bruch qui unira la clarinette de Jean-François Normand à l’alto de Marina Thibeault.
«Deux instruments qu'on n'entend pas souvent et encore moins ensemble!»
Du nouveau
Par ailleurs, Diane Pepin, directrice générale de l’OSD, a expliqué que les conférences préconcerts cèderont la place cette saison aux «Après-concerts Soprema», un moment privilégié d’échange avec le chef et les musiciens sur le concert.
Elle en a profité aussi pour annoncer que Julien Proulx animera deux conférences. Celui-ci, avec son style vivant et imagé abordera deux sujets qui permettront aux participants d’approfondir leurs connaissances musicales. La première conférence (La symphonie, mais encore? se tiendra le 3 novembre et la seconde (La famille des bois) le 7 mars 2018.
Qui plus est, au printemps 2018, dans le cadre de la série éducative, les cuivres de l’orchestre continueront leurs visites des écoles primaires des commissions scolaires des Chênes, des Bois-Francs et de la Riveraine. Ils feront connaître aux élèves cette famille d’instruments dans une épopée musicale sympathique qui les fera voyager dans le temps, de la renaissance jusqu’au jazz.
Finalement, Julien Proulx ira à la rencontre des jeunes musiciens du secondaire et du collégial pour permettre aux jeunes d’en apprendre plus sur la profession de musicien et de partager avec eux sa passion de la musique.
Rendez-vous au www.osdrummondville.com pour obtenir plus d'information sur la programmation, les conférences, la tarification et la mise en vente des abonnements.

Source : L'Express