L'Entre-Choc frappe fort avec Zoltar

29 mai 2017

L'école de danse l'Entre-Choc a misé juste en présentant le spectacle Zoltar, samedi dernier en après-midi et en soirée, au Carré 150.

Celle qui a assuré la production et la mise en scène, Marie-Hélène Carrier, affichait un large sourire quelques minutes après la dernière représentation. «C'est le travail de toute une année que nous venons de présenter», a fait savoir la directrice artistique. Comme métaphore pour expliquer le travail de sa troupe, elle a mentionné que les danseurs avaient aiguisé leur crayon afin de faire une belle écriture pour ledit spectacle.

Elle était d'ailleurs ravie de voir le travail de ses élèves et que chacun avait réussi à maîtriser l'enseignement qu'ils ont reçu. «Les élèves ont tous une empreinte de leurs professeures», a-t-elle imagé. 
Marie-Claude Henry, Roxanne Galarneau, Andréa Chouinard, Érica Morin et Klaudy Gardner étaient les professeures en question. Près de 300 danseurs ont épaté la galerie lors des deux représentations. La première partie était plus axée sur le ballet classique et la seconde sur le jazz-contemporain et acrobatique.
Voler de ses propres ailes
Ce spectacle était l'un des derniers de Klaudy Gardner avec l'Entre-Choc puisque l'an prochain, elle sera avec l'École de danse de Québec.
«Il y a plusieurs missions pour une école de danse en région et l'une d'elles est de propulser ses élèves parmi les plus grandes écoles du Québec», a fait part Mme Carrier en terminant.

Source : La Nouvelle Union