Axart innove pour sa saison estivale

4 juillet 2018

Cet été, Axart présente, pour une première fois, le projet Toiles humaines où peinture, musique et chorégraphie s’unissent pour former un numéro artistique unique et original. Le projet Toiles humaines a été réalisé dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2018 lancé par la Ville de Drummondville. Il s’agit d’une idée originale de François Bolduc et de Mélanie Hébert, artistes membres d’Axart. Avec Toiles humaines, une toile prend vie à même les mouvements de danseuses. Une œuvre, peinte par les artistes d’Axart sur les vêtements des danseuses, change selon les positions des corps adoptées. La chorégraphie réalisée par l’école de danse Any Levasseur, agencée à la composition musicale Dame Noire du drummondvillois Sylvain Marcotte, donne lieu à une véritable histoire.

Trois représentations auront lieu pendant l’été:

    - Le 8 juillet, dès 13h, à la Halte des artistes (Esplanade de la bibliothèque publique, 425 rue des Forges)

    - Le 22 juillet, dès 13h, à la Halte des artistes (Esplanade de la bibliothèque publique, 425 rue des Forges)

    - Le 2 août, dès 18h, au vernissage de Mélanie Hébert et de la collective août-septembre (Axart, 219, rue Hériot)

Aussi, le 30 septembre, l’équipe d’Axart vous invite à une rencontre spéciale dans le cadre du projet : une prestation de body painting accompagnée de la projection d’une vidéo immortalisant la danse issue de Toiles humaines. La journée du 30 septembre est réalisée dans le cadre de la Fête de la Musique et des Journées de la culture. Le public est invité à participer en peignant, lui aussi, sur un modèle vivant.

Source: Axart