Artha-Livres : de la lecture libre-service dans la MRC

12 octobre 2017

La Table de concertation Enfance-Famille d'Arthabaska, en collaboration avec la MRC d'Arthabaska et la Commission scolaire des Bois-Francs, vient de dévoiler les détails du projet Artha-Livres qui permettra la mise en place de boîtes de partage de livres dans les 22 municipalités de la MRC.
C'est à Sainte-Élizabeth-de-Warwick que l'annonce du projet a été faite, là où s'est justement installée une boîte Artha-Livres. Sous la forme d'un conte, le coordonnateur de Par-Enjeux, Patrick Paulin, a expliqué le fonctionnement des armoires. Le principe est simple : chacun peut prendre ou déposer un livre. Les parents sont invités à s'y rendre avec leurs enfants et ainsi favoriser le goût de la lecture. Quand on sait que chez les jeunes enfants la littératie est l'un des facteurs les plus importants de la réussite scolaire, Artha-Livres prend une importance réelle dans les communautés.
Une première phase a permis la mise en place de boîtes dans les sept municipalités de 500 habitants et moins de la MRC : Sainte-Séraphine, Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Saint-Rémi-de-Tingwick, Notre-Dame-de-Ham, Saints-Martyrs-Canadiens, Sainte-Hélène-de-Chester et Maddington Falls. Les autres auront leur boîte dans les deux autres phases du projet prévues pour le printemps 2018. Un soutien financier de 18 000 $ de la Table régionale de l'éducation Centre-du-Québec (TRECQ) permet non seulement la mise en place des boîtes, mais également un mouvement d'éveil à la lecture par différentes activités.
Le modèle de la boîte a été réalisé par Philipp Leber, étudiant de troisième année de l'École nationale du meuble et de l'ébénisterie. L'implantation de ces boîtes permettra de faciliter l'accès aux ouvrages imprimés et grâce à un mouvement local et structuré, favoriser l'éveil de la lecture ainsi que sa promotion.
Chaque boîte sera adoptée par un élu municipal et placée sous la responsabilité d'un organisme local. Deux parrains, les députés Éric Lefebvre et Sébastien Schneeberger, veilleront, quant à eux, à parler de ce projet rassembleur.
La Commission scolaire des Bois-Francs participe également et intègrera les activités de sa semaine de la lecture à la Semaine Artha-Livres qui aura lieu du 4 au 10 décembre. Plusieurs organismes et entreprises ont aussi contribué de façon significative à la réussite de ce projet.

Source : La Nouvelle Union