2018-2019 : Une année de croissance et de récolte pour Culture Centre-du-Québec

19 juin 2019

Cette récolte se traduit par une croissance financière et, par conséquent, en ressources humaines.

Tout d’abord, 2018-2019 marquait la première année de la nouvelle entente triennale conclue entre les Conseils régionaux de la culture (CRC) et le ministère de la Culture et des communications. Nous avons accueilli avec bonheur l’octroi d’une bonification substantielle de l’aide financière accordée pour le fonctionnement de base de notre organisme.

Cette hausse du financement nous a permis d’agrandir et consolider notre équipe de travail, qui est passée à 4 employés permanents avec l’ajout d’un agent de communication. À noter qu’un 5e membre permanent s’est aussi joint à l’équipe au tout début 2019-2020, soit une agente de développement culturel numérique. Ainsi, nous avons enfin atteint le nombre correct d’employés pour remplir adéquatement le mandat qui nous est confié, et nous avons le sentiment d’avoir une capacité d’action augmentée. Dès lors, nous pourrons réellement œuvrer dans une logique de développement et de proactivité, plutôt que de lutter pour la consolidation et la conservation des acquis.

En ce qui concerne le développement professionnel, l’année 2018-2019 représente le moment de la récupération des avantages de l’investissement financier du gouvernement, de la croissance du service de formation continue, et du début d’une démarche pour encadrer le service dans une planification stratégique. 

La qualité et la performance du service de formation continue prouvées lors des 3 dernières années ont été les éléments déterminants lors des séances de concertation avec Emploi Québec pour récupérer le taux de subvention de 75% de la mesure MFOR et l’appliquer à tous les volets de formation offerts.

L’augmentation du taux de subvention a permis un meilleur accès au développement professionnel du secteur culturel régional qui se caractérise par le travail atypique, la diversité des statuts d’emplois et des modes de rémunération.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, Culture Centre-du-Québec se sent plus que jamais outillé pour continuer à vous offrir un service de qualité mais aussi pour conserver une expertise accrue dans le milieu artistique et culturel de la région.

Pour constater l’ensemble de nos réalisations de la dernière année, nous vous invitons à consulter notre rapport d’activités ici :

Rapport d'activités 2018-2019

Nouveau conseil d'administration

Plusieurs sièges étaient en élection cette année sur le conseil d’administration de Culture Centre-du-Québec.

  • M. Gaith Boucher devient le nouveau représentant du secteur Arts de la scène, en remplacement de Mme Julie Béchard, que nos remercions pour ses loyaux services.
  • Mme Joanie Pépin demeure à son poste de représentante du secteur Relève et nous en sommes ravis.
  • Mme Mélanie Grenier récidive à son poste de représentante du secteur Arts médiatiques ainsi que secrétaire-trésorière et nous lui en saurons gré.
  • M. Jonathan Hugues Potvin a réitéré son intérêt pour siéger au poste de représentant du secteur Muséologie et patrimoine et c’est un plaisir de poursuivre avec lui.
  • Madame Suzanne Ricard poursuit son implication à titre de représentante en Métiers d’arts et nous sommes heureux de la garder parmi nous.
Le conseil d’administration est complété par Andrée-Anne Laberge, représentante en Arts visuels, et Véronique Pepin, en Littérature. Les cinq territoires de la région y sont également représentés par des maires et mairesses issus des différentes MRC : mesdames Diane Bourgeois (MRC Drummond) et Julie Pressé (MRC Bécancour), et messieurs Réal Deschênes (MRC Nicolet-Yamaska), Mario Fortin (MRC de l’Érable) et Lionel Fréchette (MRC Arthabaska).

Un poste demeure vacant, soit celui de la commission Communications. Nous sommes donc à la recherche d’un(e) valeureux candidat(e) pour occuper ces fonctions.